8 novembre 2013

Hochepot de queue de boeuf

Hochepot de queue de boeuf

Le hochepot est un plat traditionnel, une sorte de pot-au-feu où mijotent lentement viande et légumes, et l'une des meilleurs recettes pour déguster la queue de boeuf, selon le Dictionnaire général de la cuisine française ancienne et moderne de 1853 (voir). "Pot" fait référence au pot de terre qui cuisait sur la cendre chaude, et "hoche" à "secouer".
La recette reste associée au nord de la France et aux Flandres. Elle était déjà mentionnée dans les livres de cuisine du Moyen-Âge pour divers préparations de viandes cuites dans un liquide.
Légumes pour le hochepot


Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 800 g de morceaux de queue de boeuf
- 4 carottes
- 3 navets
- 2 oignons
- 1 gousse d'ail
- 1 petit chou ou une moitié de chou
- 1 bouquet garni (laurier, thym, etc.)
- 2 cuillerées à café de fond de veau / ou un petit carré de glace de viande (voir la recette de Daniel Lavergne)
- sel
- poivre

Recette :

1. Placez les morceaux de queue de boeuf dans une cocotte. Couvrez d'eau. Salez, poivrez. Laissez cuire 2 h à couvert sur feu doux.

2. Préparez les légumes.
- Lavez, épluchez et coupez en morceaux les carottes et les navets.
- Epluchez puis émincez les oignons et l'ail.
- Lavez, épluchez et faîtes blanchir le chou quelques minutes dans une casserole d'eau salée.

3. Ajoutez les légumes et le bouquet garni à la queue de boeuf. Poursuivez la cuisson pendant 2 h sur feu doux.

4. Ôtez la viande et les légumes de la cocotte à l'aide d'une écumoire. Réservez au chaud.

5. Diluez le fond de veau ou la glace de viande dans le liquide de cuisson pour apporter de l'onctuosité. Faîtes réduire quelques minutes sur feu vif. Passez au chinois. Versez sur la viande et les légumes et servez aussitôt.


Hochepot de queue de boeuf


Tutoriel de la recette :



Sources : recette du hochepot de queue de boeuf de Joseph Favre, Dictionnaire universel de cuisine pratique : encyclopédie illustrée d'hygiène alimentaire, tome III, 1905 (voir la recette) ; article wikipedia sur le hochepot ; Pierre Leclercq, Enquête sur le hochepot gantois, 2010 (voir).

6 commentaires:

  1. Que ton hochepot est tentant! Vivement que j'ai un peu de temps pour me remettre à cuisiner de bonnes recettes de grand-mère!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le temps de cuisson est assez long, à faire pendant les longs we d'hiver ! :)

      Supprimer
  2. Une recette avec plein de légumes bien réconfortant ! Bon week

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, le temps que ça cuise, ça réchauffe tout l'appartement !

      Supprimer
  3. Rhoo une belle découverte ton blog ! J'avais vu ta recette sur un tour en cuisine :)

    RépondreSupprimer
  4. une belle recette à garder, merci du partage
    Chantal

    RépondreSupprimer