22 juin 2013

Macarons de Saint-Jean-de-Luz

Macarons de Saint-Jean-de-Luz

Voici la recette des macarons de Saint-Jean-de-Luz qui, comme beaucoup de ces friandises régionales, tirent leur origine d'une histoire devenue mythique : un pâtissier inventif ou maladroit qui créa une recette géniale, contraint d'improviser à l'occasion d'un évènement important ou inattendu.

Cet évènement fut le mariage de Louis XIV et de l'infante d'Espagne Marie-Thérèse d'Autriche qui eu lieu à Saint-Jean-de-Luz le 9 juin 1660. Pas de romance, mais le type même du mariage diplomatique destiné à resserrer les liens entre Etats rivaux, et il faut dire que la promise n'était pas vraiment un canon, avec sa mâchoire prognate de la dynastie des Habsbourg et son accent espagnol à tirer au couteau. Le roi ne la connaissait que depuis trois jours, mais  "l'honora" fougueusement et devant témoins dès la nuit de noce.

Les commerçants étaient dans tous leurs états pour adresser des cadeaux aux souverains, qui d'ailleurs reste l'un des événements majeurs qui s'est tenu dans la ville et fait la renommée de son église. Selon ses successeurs, « l'un deux, Monsieur Adam, pâtissier de son état, ayant pignon sur rue à deux pas du château, y avait dépêché Gachucha, sa plus jolie et accorte servante, avec un plateau de succulents macarons aux amandes qui était la spécialité de sa Maison, au secret jalousement gardé. La jeune fille fut introduite auprès de la Reine-Mère qui goûta et se régala des délicieux macarons qu'elle offrit aussi au Roi, son fils, qui les dégusta avec grand plaisir, en compagnie de sa Royale fiancée. Pour la grâce avec laquelle elle avait offert son plateau, la jolie Gachucha reçut de la Reine-Mère qui le récitait au moment de l'offrande, son chapelet aux grains de cristal montés sur or. La jeune fille éblouie le garda précieusement toute sa vie. Deux ans après elle épousa le neveu de son Maître Adam, successeur de celui-ci.» (voir le site des macarons Adam). Toute la cour en devint folle, et la maison Adam perpétue encore aujourd'hui la recette originelle.


Quelques secrets sur cette recette : un même poids de sucre et d'amandes, et un mélange ramolli au blanc d'oeuf.


Ingrédients :

- 2 blanc d'oeuf
- 140 g de sucre en poudre
- 140 g d'amandes en poudre

Recette :

1. Mélangez la poudre d'amande et le sucre. Ajoutez le blanc d'oeuf.

2. Formez les macarons sur une plaque recouverte d'une feuille sulfurisée à l'aide d'une poche à douille lisse. Faîtes cuire environ 15 min dans un four préchauffé à 150° C, jusqu'à ce que les bords des macarons commencent à dorer.


Macarons de Saint-Jean-de-Luz


Source : L'inventaire du patrimoine culinaire de la France, Aquitaine : produits du terroir et recettes traditionnelles, Albin Michel/CNAC.

4 commentaires:

  1. Merci de nous faire découvrir cette jolie spécialité.
    Chrys

    RépondreSupprimer
  2. Succulents aussi en des occasions moins royales, comme une réunion entre collègues en présence d'un juriste...
    Je prends bonne note de la recette !

    RépondreSupprimer
  3. Ils sont beaux tes macarons et nous font bien rêver! Bises. Sylvie.

    RépondreSupprimer