11 mai 2012

Riz à l'impératrice


Riz à l'impératrice


Eugénie, impératrice des français de 1853 à 1870, a donné son nom à un dessert créé en son honneur par le cuisinier de la cour. La recette est classiquement un riz au lait mélangé à une crème bavaroise, avec des fruits confits.

Ingrédients :

Riz au lait :
- 100 g de riz rond
- 25 cl de lait
- 1/4 de gousse de vanille

Garniture :
- 30 g de fruits confits
- 2 cl de kirsch

Crème bavarois :
- 20 cl de lait
- 10 cl de crème liquide
- 2 jaunes d'oeufs
- 50 g de sucre
- 2 feuilles de gélatine

Gelée de fruits :
- 2 cuillerées à soupe de gelée de groseille ou de confiture d'abricot
- 1 feuille de gélatine

Décor :
- quelques fruits frais ou confits

Recette :
Riz à l'impératrice

1. Préparez la gelée de fruits.
Faîtes tremper la gélatine dans de l'eau froide. Faîtes chauffer la gelée et mélangez avec la gélatine. Versez dans un moule à cake et placez au réfrigérateur.

2. Préparez les fruits confits.
Laissez mariner les fruits confits coupés en dés fins avec le kirsch.

3. Préparez le riz au lait. 
Faîtes bouillir le lait dans une casserole avec la gousse de vanille grattée. Versez-y le riz et laissez cuire sur feu doux en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que le lait soit absorbé (15 à 20 min). Laissez refroidir.

4. Préparez la crème bavaroise.
Faîtes tremper la gélatine dans de l'eau froide. Portez le lait à ébullition dans une casserole. Fouettez les jaunes d'oeufs avec le sucre, versez-y le lait, puis mettez le mélange sur le feu et laissez cuire jusqu'à épaississement. Hors du feu, ajoutez la gélatine et mélangez. Faîtes refroidir dans un bain-marie froid, avec des glaçons.
Fouettez la crème et ajoutez au mélange précédent lorsqu'il a refroidi.

5. Mélangez le riz au lait, la crème bavaroise et les fruits confits. Versez dans le moule et laissez prendre au réfrigérateur pendant au moins 3 h.

6. Démoulez en plaçant quelques secondes le moule dans un plat d'eau bouillante. Décorez de fruits frais ou confits.

Source : Disdier Guy, Les desserts : les secrets de leur réussite, Dormonval, 1990.

8 commentaires:

  1. Magnifique!extra!Beau travail!Merci!

    RépondreSupprimer
  2. Le plaisir des yeux avant celui des papilles.
    merci
    Chantal
    http://www;macuisineetvous.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes 3 goûteurs n'en ont fait qu'une bouchée !

      Supprimer
  3. J'ignorais l'existence de ce dessert, il a l'air très bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La recette est encore présente dans les classiques des livres de pâtisserie dans les années 1990, et a été un peu oubliée par la suite...

      Supprimer