6 décembre 2008

Spéculoos de chez Dandoy

Spéculoos de chez Dandoy

Petite excursion à Bruxelles, où j'ai dégusté des spéculoos, ces biscuits croquants souvent associés au café.
 
Cette petite douceur est issue d‘une riche tradition, et avant de se banaliser sous la forme de rectangles, le spéculoos prenait la forme de personnages et d'animaux. Il était confectionné pendant le mois de l’Avent, notamment pour le 6 décembre où il représentait saint Nicolas. Son nom vient du latin speculator (observateur, surveillant), un adjectif qui qualifiait les évêques.

Son goût particulier est dû à la cassonade et aux épices. Une saveur qui nous fait voyager, et qui s’explique par le commerce des épices lointaines importées à Bruxelles.

Spéculoos de chez Dandoy
 
Pour apprécier les véritables spéculoos, il faut pousser la porte de la maison Dandoy, une fabrique artisanale installée à Bruxelles depuis 1829. La pâte est encore pressée à la main dans des moules en bois sculptés en creux : vous voyez ici à droite un père Noël géant.

Spéculoos de chez Dandoy

N’hésitez pas à donner une touche belge à vos desserts, car le spéculoos s’intègre délicieusement à différentes recettes de gâteaux, comme le tiramisu où il remplace les boudoirs (j’en ai dégusté un au musée d’art ancien de Bruxelles ; je vous transmettrai plus tard la recette de ce dessert italien), en miettes pour la pâte à crumbles ou à cheesecakes, etc.
 
Voir : la boutique Dandoy, rue au beurre, à Bruxelles.
 
Voir aussi : des recettes belges sur recettes.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire