18 décembre 2011

Hirschhörnle (bredele alsaciens)

Hirschhörnle

Les Hirschhörnle, littéralement "petites cornes de cerf" font partie des bredele traditionnels.


Elles évoquerait l'animal d'un point de vue symbolique, mais aussi par leur composition.

En effet, un agent levant entre dans leur recette, et le "Hirschhornsalz" est le nom allemand du carbonate d'ammonium. Créé au XIXème siècle, il était à l'origine fabriqué à partir de bois de cerf, qui étaient rapés puis chauffés à sec.

De plus, le cerf est un symbole païen de fécondité. La veille d'un mariage se tenait autrefois le Hirschessen ("repas du cerf"), où de la viande de cerf était consommée ; ces biscuits auraient constitué un succédané.
 
Ingrédients :

- 250 g de farine

- 125 g de beurre
- 125 g de sucre
- 5 g de carbonate d'ammonium (ou bicarbonate de soude )
- 1 cuillerée à café de grains d'anis vert
- 1 rasade de kirsch
- 1 jaune d'oeuf
 
Recette :
 
1. Battez le beurre fondu avec le sucre. Ajoutez petit à petit la farine et l'anis. 
 
2. Diluez le carbonate dans le kirsch et ajouter à la pâte. Laissez-la reposer au frais pendant 1 heure.
 
3. Etalez la pâte au rouleau à pâtisserie sur environ 3 mm d'épaisseur. Découpez des rectangles d'environ 3 cm sur 6 cm. Pour former les bois de cerf, entaillez chaque rectangle en biais à l'aide d'un couteau. Placez les rectangle sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et étirez-les doucement en arc de cercle pour faire ressortir les bois.

Hirschhörnle
 
4. Battez un jaune d'oeuf dans un peu d'eau et en dorer les biscuits.
 
5. Enfournez environ 10 min dans un four préchauffé à 180°C, jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.
 
Hirschhörnle

Astuces : A conserver dans une boîte métallique pour en apprécier le goût jusqu'à Noël !

Sources : Siebert Simone, Bredele : petits gâteaux et autres douceurs d'Alsace, ed. Pierron, 2005 ;  article sur les Hirschhörnle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire