11 novembre 2011

Mirlitons de Rouen

Mirlitons de Rouen

Les mirlitons de Rouen sont des tartelettes garnies de crème fleurette, au goût d'amande et de fleur d'oranger. Elles étaient confectionnées par les pâtissiers avec les restes de pâte feuilletée ; mais la tradition s'est perdue car impossible d'en dégoter dans les étals des pâtisseries rouennaises...

On trouve mention des mirlitons dans les livres de recette du XIXème siècle. Ce sont des tartelettes à base de pâte feuilletée, dont la garniture varie : ceux de Rouen sont caractérisés par leur appareil à base de crème fraîche ou de crème fleurette, qui font la réputation de la ville.
Comme les produits laitiers qui alimentaient les marchés parisiens, la crème fleurette des environs de Rouen était réputée au XIXème siècle. C'est la crème qui se forme spontanément à la surface du lait cru laissé reposé pendant plusieurs heures à l'air ambiant.

"Mirliton" évoque une contine enfantine ; c'est une flûte qui sert à jouer des airs populaires. Et on trouve d'autres mirlitons pâtissiers : ceux de Pont-Audemer, sous la forme de cigarettes russes garnies de mousse pralinée et ceux de Paris, à la confiture d'abricots.
 
Ingrédients :

- 250 g de pâte feuilletée (1 rouleau)
- 60 gde sucre en poudre
- 20 g d’amandes en poudre
- 10 cl de crème fleurette (ou crème liquide)
- 2 oeufs
- sucre glace
- eau de fleur d'oranger

Recette :

1. Garnissez des moules à tartelettes beurrés avec des ronds de pâte feuilletée ou des chutes de pâte. Piquetez-les avec une fourchette. Laissez reposer au réfrigérateur 30 min.
 
2. Préparez la garniture.
Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les amandes, la crème et quelques gouttes de fleur d'oranger.
 
3. Répartissez la préparation dans chacune des tartelettes. Saupoudrez-les de sucre glace. Enfournez 20 min dans un four préchauffé à 180° C.
 
Mirlitons de Rouen

Sources : Dictionnaire général de la cuisine française ancienne et moderne ainsi que de l'office et de la pharmacie domestique : ouvrage où l'on trouvera toutes les prescriptions nécessaires à la confection des aliments nutritifs ou d'agrément, à l'usage des plus grandes et des plus petites fortunes, Paris, 1853. ; Favre Joseph, Dictionnaire universel de cuisine pratique : encyclopédie illustrée d'hygiène alimentaire : modification de l'homme par l'alimentation, tome 3, Paris, 1905 ; Larousse des cuisines régionales, Larousse, 2005.


 
Voir aussi : d'autres recettes normandes sur recettes.de

4 commentaires:

  1. J'habite Rouen depuis plusieurs années et je découvre a l'instant cette spécialités ! Comme quoi ..

    RépondreSupprimer
  2. Je connais quelqu'un qui a travaillé dans une boulangerie rouennaise, qui en vendait dans les années 1970 : maintenant, impossible d'en trouver ! d'ailleurs comme les douillons ou les aguignettes qui disparaissent peu à peu...

    RépondreSupprimer
  3. Coucou, je viens de faire des marmitons. Comme je n'avais pas de pâte feuilletée, je les ai fait avec une pâte brisée. La garniture est délicieuse. La prochaine fois, j'essaierai ceux au chocolat ! Bisous ! Camille

    RépondreSupprimer