10 décembre 2010

Crackers au sésame et au fromage

Crackers au sésame et au fromage

Apéritif délicieux avec ces crackers au sésame et au fromage.


En France, le crackers sont connus grâce aux publicités des "crackers Belin", l'adaptation industrielle française des biscuits anglo-saxons. Et on pourrait traduire "craker" par "craquelin".

Les crackers sont des biscuits secs à base de farine. Ils peuvent être parfumés avec des arômes ou des condiments : sel, herbes, graines, et peuvent être saupoudrés de fromage juste avant la cuisson.

Ils descendent des biscuits de longue conservation, fabriqués autrefois pour les marins ou les militaires.
En 1792, l'américain Theodore Pearson crée un biscuit à base d'un peu de farine et d'eau qu'il appelle "Pearson's Pilot Bread" (pain pilote de Pearson), et remporte un grand succès auprès des marins : la première fabrique de crackers est née. Puis c'est le boulanger Josiah Bent, en 1801, qui en entendant les bruits de craquement de biscuits qu'il avait oublié au four, baptisa les "crackers".
 
Ingrédients :
 
- 250 g de farine
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 4 cuillerées à soupe de graines de sésame
- 60 g de beurre
- 12 cl d'eau glacée
- 50 g de parmesan fraîchement râpé
- sel
- poivre
 
Recette :

1. Mélangez la farine, la levure, le sel et les graines de sésame. Ajoutez  le beurre coupé en dés. Travailler la pâte du bout des doigts comme pour une pâte brisée. Versez l'eau glacée au centre et mélangez afin d'obtenir une boule de pâte non collante.
 
2. Mettez une partie de la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et abaissez avec un rouleau sur une épaisseur d'environ 2 mm. Découpez des formes avec un emporte-pièce. Déposez les disques de pâte en les piquant à l'aide d'une fourchette. Ces trous typiques, appelés "docking holes" aux Etats-Unis, servent à empêcher des poches d'air trop importantes de se former pendant la cuisson. Saupoudrez de fromage. Recommencez avec le restant de la pâte.
3. Enfournez dans un four préchauffé à 180° C pendant 15 min environ.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire