19 novembre 2010

Financiers

Financiers

Que faire avec des blancs d'oeufs en trop ? Des financiers !


Ces petites pâtisseries tirent leur origine dans les talents des religieuses, qui fabriquaient alors des visitantines. A la fin du XIXème siècle, un pâtissier appelé "Lasne" les remis à la mode. Installé dans le quartier de la Bourse à Paris, il rendit hommage aux financiers, clients très pressés qui pouvaient emporter facilement ces gâteaux en forme de lingots d'or.

Palais Brongniart, Paris
 
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse, est situé au coeur de Paris, dans le IIème arrondissement. Il doit son nom à son architecte, Alexandre Théodore Brongniart, qui répondit à une commande de Napoléon Ier en 1807. L'édifice, achevé en 1825, s'inspire de l'architecture gréco-romaine, avec un péristyle de style corinthien.
 
Ingrédients :
 
- 40 g de farine
- 40 g d'amandes en poudre
- 110 g de sucre glace
- 4 blancs d'oeuf
- 60 g de beurre
- quelques gouttes d'extrait d'amandes amères
- 1 pincée de sel 

Recette :

1. Faîtes chauffer le beurre dans une casserole sur feu doux jusqu'à ce qu'il prenne une couleur noisette.

2. Mélangez la farine tamisée, les amandes et le sucre. Fouettez les blancs d'oeufs avec le sel jusqu'à ce qu'ils moussent légèrement. Incorporez-les au mélange précédent à l'aide d'un fouet, puis ajoutez le beurre noisette.
 
3. Laissez reposer 20 min, puis versez dans des petits moules beurrés. Faîtes cuire au four préchauffé à 200°C pendant 15 à 20 min.
 
Financiers


Sources : histoire des financiers et des visitandines ; article wikipédia sur le palais Brongniart ; Edelman Florence, Pâtisserie maison : les 200 recettes incontournables, Marabout, 2009, p. 94.

Voir aussi : d'autres recettes parisiennes sur recettes.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire