6 novembre 2010

Compote de pommes meringuée

Compote de pommes meringuée

Le peintre Monet est à l'honneur cette année, avec plusieurs expositions qui lui sont consacrées (actuellement au Grand Palais et au musée Marmottan de Paris).
C'est aussi un gourmet averti, et le livre de ses carnets de cuisine est régulièrement réédité. Il essayait de vivre en autarcie dans sa maison de Giverny, où il avait aménagé un jardin paysager et fruitier, avec des pommiers en espalier qui fournissaient des reinettes pour les tartes tatin et la compote meringuée.
Il laissait le soin de la confection à sa cuisinière Marguerite.
 
Et je ne résiste pas au plaisir d'illustrer cet article avec une vue du jardin de Monet en fleurs au mois de juillet.
 
 
Ingrédients :
 
- compote de pommes
- pruneaux
- 2 blancs d'oeufs
- 2 cuillerées de sucre en poudre
 
Recette :

1. Battez les blancs d'oeuf en neige, et ajoutez le sucre à la fin.
 
2. Mélangez la compote de pomme avec quelques pruneaux.
 
3. Dressez dans des moules individuels, ou, comme sur la table de Monet, en pyramide dans un grand plat.
 
4. Recouvrez à l'aide d'une poche à douille des blancs d'oeuf.
 
5. Enfournez 10 min environ dans un four préchauffé à 170°C jusqu'à ce que la meringue se colore légèrement.
Servez chaud ou froid.

Compote meringuée en verrines
Source : Joyes Claire, Toulgouat Jean-Marie, Les Carnets de cuisine de Monet, Chêne, p. 173.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire