25 octobre 2009

Macarons de Saint-Emilion

Macarons de Saint-Emilion


Avec le vin, le macaron est l'autre spécialité de Saint-Emilion. Encore une gourmandise de religieuses puisqu'il était fabriqué dès 1620 par les Ursulines, qui cédèrent leur secret à la veuve Gaudichaud lors de la fermeture du couvent à la Révolution. La maison Ferlion se dit la seule à avoir perpétué la recette originale, à moins que ce ne soit la famille Blanchez qui découvrit la recette dans un grenier et la déposa dans un coffre fort en 1930.

Ingrédients :

- 150 g d'amandes en poudre
- 170 g de sucre en poudre
- 2 blancs d'oeufs
 
Recette :
 
1. Préparez une meringue italienne.
Battez les blancs d'oeufs en neige. Saupoudrez avec le sucre et continuez de fouetter jusqu'à ce qu'ils soient lisses et brillants.
 
2. Incorporez à la meringue les amandes à l'aide d'une spatule.  
 
3. Mettez la pâte dans une poche munie d'une douille lisse (n°10) et dressez des tas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Arrondissez avec le dos d'une petite cuillère trempée dans de l'eau froide.  Laissez reposer environ une heure à température ambiante, jusqu'à ce que la surface ne colle plus aux doigts.

4. Faîtes cuire dans un four préchauffé à 170°C pendant 15 min.
 
5. L'aspect final est dû au "topé". A la sortie du four, tapez légèrement avec le dos d'une cuillère, afin de créer de légères craquelures : c'est le "croquelet". Comme l'humidité s'évacue plus vite, la croûte est plus craquante.


Source : Frédéric Marie-Claire, La ronde des macarons, ed. First, p. 42 ; site des macarons Ferlion.
  


Voir aussi : des recettes bordelaises sur recettes.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire